La voiture de Mohamed VI dans la presse internationale

La presse internationale a largement fait écho de la récente décision du roi Mohamed VI d’envoyer sa voiture de luxe Aston Martin DB7 au Royaume Uni pour réparation. Voici les titres de quelques-uns : 
PRESSE ESPAGNOLE : 
Periodista digital: – « Les caprices du Roi du Maroc », la millionnaire réparation de l’Aston Martin de Mohamed VI
Extremadura Progresista : – La coûteuse réparation de l’Aston Martin de Mohamed VI 
El Periodico de Aragon : – « La roi des voitures de sport » . On l’appelle le Roi Cool à cause de son affition pour les voitures de sport et son apparente modernité. 
El Periodico : – Mohamed VI envoie une de ses voitures de sport de luxe dans un avion militaire pour réparation en Angleterre. L’arsenal du monarque inclue 600 voitures. 
EL PAIS : La coûteuse raparation de l’Aston Martin de Mohamed VI. Le roi du Maroc est l’un des huit monarques les plus riches du monde, selon l’hebdomadaire américain Forbes, qui estime sa fortune à 1 milliard 720 millions d’euros. 
LA PRESSE FRANCOPHONE : 
Continental News : Mohamed VI, le Roi Cool 
Yabiladi : Insolite : L’Aston Martin royale se fait réparer en Angleterre 
Bellaciao : Les caprices de Mohamed VI 

Algérie-dz : L’Aston Martin du roi du Maroc voyage par avion 

Riminfo : Le roi Mohamed VI est l’un des monarques les plus riches du monde avec une fortune évaluée à 833 millions d’euros. 

Wladbladil’Aston Martin royale envoyée pour réparation en Grande Bretagne 



PRESSE ANGLAISE : 
All Headline news : King Mohamed VI of Morocco chartered plane to fly his car to England 
Monsters and critics : King Mohammed flies car to UK for repairs 
Elephant : Are you Aston a laugh? King flies broken car to UK 
Telegraph : King flies car 1300 miles for repair 
The Sun : King flies Aston 1300 miles to fix it 
The Daily Telegraph : King flies car 1300 miles for repair 
Chester Chronicle : Morocco’s car-crazy King Mohammed VI chartered a Hercules to fly his Aston Martin DB7 1,300 miles to get it repaired in the UK.

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*