Pour la liberté de caricaturer et de s'associer!

C’est aujourd’hui, 23 octobre 2009, que le caricaturiste Khalid Gueddar passe, à 9 heures puis à 13 heures, devant les tribunaux marocains.
Pour un dessin où figure un membre de la famille royale, il risque de trois à cinq ans de prison.
En réalité, les autorités marocaines reprochent surtout à Khalid Gueddar d’avoir publié en France, sur le site Bakchich.info, une bande dessinée qui raconte avec humour les aventures du monarque Mohamed VI.
Le site rend compte en video du rassemblement qui s’est tenu hier matin devant l’ambassade du Maroc à Paris et publie la liste des associations et personnalités qui ont pris fait et cause pour le dessinateur.
Quelques dessinateurs ont eux aussi apporté leur soutien à Khalid Gueddar et notamment Plantu à la Une du Monde datée du 22.100.2009.
Les autorités marocaines ont bloqué jeudi la distribution du quotidien français Le Monde qui a publié, dans son édition datée du jeudi 22 octobre, une caricature irrespectueuse de la famille royale. Le Monde daté du vendredi 23 octobre sera également interdit à la vente au Maroc pour des raisons similaires, indique l’AFP. Dans son numéro du 22 octobre, Le Monde a publié à la « Une » un dessin du caricaturiste Plantu montrant une main sortant de l’étoile du drapeau marocain et tenant un crayon dessinant un personnage coiffé d’une couronne.
L’escalade montée contre la liberté de presse est accompagnée d’une autre contre la liberté d’association au Sahara Occidental. Sept des principaux activistes des droits de l’homme ont été arrêtés à Casablanca pour être jugés par un tribunal militaire. C’est la peine de mort qu’ils risquent pour avoir visité les camps de réfugiés sahraouis en Algérie.

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*