Maroc – UE : Le premier sommet

Par Dominique Lagarde

La ville espagnole de Grenade accueillait ce week-end le premier sommet réunissant lUnion européenne et le Maroc. Inédite, cette rencontre consacre le « statut avancé » accordé au royaume chérifien en octobre 2008 par lUnion européenne.

Ce contrat qui fait du Maroc un partenaire privilégié et pourrait à terme lui donner accès à presque tous les avantages de lUE sans quil en devienne membre, oblige aussi les Marocains à adopter lessentiel de « lacquis communautaire ». En clair, il implique, de la part du royaume, une réelle mise à niveau sur tous les plans, y compris celui des libertés publiques et de la démocratie.

Le Maroc est certes un pays multipartite qui organise régulièrement des élections, où le pluralisme de la presse est une réalité. Mais ses dirigeants sont loin davoir intégré lidée quen démocratie il est naturel qu’il y ait des contre-pouvoirs, et plus généralement des espaces de liberté échappant au contrôle de lexécutif, fût-il monarchique. Doù les difficultés quil éprouve à réformer sa justice, malgré les appels pressants des Européens ou tout simplement à admettre lexpression de voix dissidentes sur les questions les plus sensibles, à commencer par le Sahara.

Ces questions ont dominé les entretiens politiques de Grenade. Le communiqué final a été, sans surprise, rédigé en termes très diplomatiques. Mais le nouveau commissaire européen, Herman Van Rompuy, finalement peut-être moins falot quon ne la dit, n’a pas caché quen contrepartie des avantages offerts, les Européens attendaient du Maroc « davantage de progrès dans le respect des valeurs fondamentales et des droits de lhomme ».

Pour ces derniers, l’enjeu est d’autant plus important que ce partenariat « avancé » avec le Maroc a valeur de test. Il préfigure ce que pourrait être une politique de voisinage avec des pays proches nayant pas pour autant vocation à intégrer lUnion, où qui se verraient refuser l’adhésion.

Nomades Express, 8 mars 2010

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*