L’AARASD dénonce « vigoureusement » la répression des populations sahraouies dans les territoires occupés

Paris, 11/03/2010 (SPS) L’Association des amis de la RASD (AARASD) a dénoncé jeudi « vigoureusement » la vague de répression qui s’est abattue sur les populations sahraouies des territoires occupés par le Maroc, après le retour à El Aaiun des onze défenseurs des droits de l’homme après leur visite dans les camps des réfugiés sahraouis.

« L’AARASD dénonce vigoureusement cette nouvelle atteinte aux droits de l’homme et ce déni de toute expression démocratique à l’encontre des militants et défenseurs sahraouis des droits de l’homme », a souligné dans un communiqué la Secrétaire générale de cette ONG, Mme Régine Villemont.

L’ONG française a indiqué que « deux de ses membres qui ont été depuis le début aux côtés de ces onze militants, ont pu témoigner avec émotion de leur stupeur face à la brutalité de la répression d’une manifestation pacifique, simplement destinée à réclamer l’application d’un droit reconnu par la Communauté internationale ».

L’AARASD, tout en témoignant son soutien aux victimes de la répression et à leurs familles, « constate que l’heure n’est plus aux déclarations de principe et aux engagements de fin de conférence sans effet sur le terrain mais à la fermeté ».

« La Communauté internationale doit se donner les moyens de protéger la population civile sahraouie en élargissant le mandat de la MINURSO à la surveillance effective du respect des droits de l’homme et en mettant le Maroc en situation de respecter au Maroc comme au Sahara Occidental, ses engagements internationaux » souligne-t-on dans le communiqué, précisant qu’il s’agit là d’une « première étape pour qu’enfin le référendum d’autodétermination devienne possible et permette au dernier peuple colonisé d’Afrique de choisir librement son destin ». (SPS)

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*