Conference à l'Université Centrale de Venezuela sur le conflit sahraoui et les graves violations des droits humains

Caracas, 14/03/2010 .- L’ambassadeur de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), Emboirik Ahmed, a organisé ce vendredi une conférence sur le conflit du Sahara Occidental et les graves violations des droits de l’homme dans les territoires occupés, à l’Ecole d’Études Internationales de l’Université Centrale de la Venezuela, selon une note de l’Ambassade sahraouie à Caracas.

Dans sa note, l’Ambassade assure que les assistants à l’acte étaient nombreux, à charge du professeur Ernesto Wong, qui a fait une « introduction sur le processus de libération du peuple sahraoui et ses répercussions sur le domaine international ».

La Conférence a débuté avec la projection du documentaire « Sahraoui », du directeur vénézuélien Charles Aizpúrua, suivi d’une « présentation sur la campagne de »répression »qui subit la population sahraouie sans défense, dans les zones occupées du Sahara Occidental », ajoute la note.

L’ambassadeur saharaui, a signalé les événements les plus « significatifs » de la lutte du peuple sahraoui, « définis » dans le processus de la « lutte héroïque », pour construire et pour préserver l’état sahraoui, et le travail accompli dans tous les « domaines » de la femme sahraouie dans ce processus.

Emboirik Ahmed, a fait un appel a tous les assistants et à l’opinion nationale vénézuélienne, pour condamner la grave violation des droits de l’homme de la part des autorités marocaines, et pour la libération de tous les activistes sahraouis emprisonnés injustement au Maroc. (SPS)

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*