L’appel de l’UE au Maroc pour le respect des droits humains au Sahara Occidental « demeure insuffisant » (Conseil des ministres)

Chahid ElHafed.- Le Conseil des Ministres a estimé que l’appel de l’Union européenne (UE) pour le Royaume du Maroc à respecter les droits de l’homme au Sahara Occidental, « demeure suffisant », regrettant « profondément » l’accord par l’UE du statut avancé au Maroc « sans conditions claires et fermes » en vue de mettre fins à ses violations flagrantes des droits de l’homme qu’il continue de commettre dans les territoires occupés du Sahara Occidental.

Réuni samedi, sous la présidence du Chef de l’Etat, Mohamed Abdelaziz, le conseil des ministres a indiqué que le gouvernement marocain n’a pas tardé à exprimer son rejet de cet appel à travers la répression des manifestations pacifiques dans les villes de Dakhla et El Aaiun, selon un communiqué parvenu à SPS.

Ces violations flagrantes du Maroc des droits sahraouis « sont documentées dans des dizaines de rapports d’instances et organisations internationales, dont le Parlement européen, le Haut Commissariat aux droits de l’homme, Amnesty International et Human Rights Watch.

« Cette position européenne constitue un encouragement à la partie marocaine dans son intransigeance et un soutien au pillage massif des ressources naturelles sahraouies, devant menacer la sécurité et la stabilité en Afrique du Nord et au sud de la Méditerranée ».

Elle est également une « implication regrettable des pays et peuples européens dans une ‘illégale, inhumaine et immorale action visant à priver tout in peuple de jouir de ses droits légitimes », a conclu le communiqué.(SPS)

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*