Réunion de haute importance des pays du Sahel

Les Ministres des Affaires Etrangères des pays de la région du Sahel essaient aujourd’hui à Alger de coordonner les efforts pour faire face à la menace terroriste croissante dans la région, dans une première réunion de haut niveau politique sur la matière entre les états de la zone.

Le rendez-vous, convoqué d’urgence par Alger après les derniers événements concernant les séquestrations et les actions de la branche maghrébine d’Al Qaeda au nord du Mali et du Níger, pourrait aboutir à une plus grande coordination des pays de la région dans la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogues et d’armes, des activités qui se sont entremêlées et dont les terroristes d’Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) ont profité pour developper des liens étroits avec le crime organisé dans la zone.

L’Algérie, principale puissance économique et militaire de la région est le pays qui a le plus d’expérience dans la lutte antiterroriste et s’oppose frontalmente au paiement de rançons et à la libération de prisonniers en échange des otages et a demandé au Conseil de Sécurité de l’ONU une résolution dans ce sens.

Le Maroc, plus près à collaborer avec l’AFRICOM qu’avec les pays de la région, brille par son absence dans cette réunion qualifiée de « très importante » par les experts de la lutte antiterroriste.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*