Une organisation européenne appelle à une "extension urgente" des compétences de la MINURSO aux droits de l'homme

Dusseldorf.- L´Association Européenne des Juristes pour la Démocratie et les droits de l´Homme (EJDH), basée á Duesseldorf (Allemagne) a appelé l’ONU, pour une « extension rapide » des pouvoirs de la Mission des Nation sunies pour le référendum au Sahara Occidental (MINURSO) à la protection et la surveillance des droits de l’homme dans les territoires sous occupation marocaine, a-t-on appris mardi auprès de la Représentation du Front Polisario en République fédérale d’Allemagne.

Dans une lettre adressé au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Ban Ki-moon, le SG de l’EJDH, Thomas Schmidt, a attiré l’attention de l’ONU sur les récents actes de répression marocaine contre les civils sahraouis dont des militants des droits humains, pour avoir appeler pacifiquement au droit de leur peuple à l’autodétermination et à l’indépendance, dans les villes occupées de Dakhla et El Aaiun.

« Le Maroc persiste dans son refus à se conformer aux résolutions des Nations Unies appelant à permettre au peuple sahraoui l’exercice de son droit à l’autodétermination par la voie d’un référendum libre et équitable », a ajouté l’association.

« La question du Sahara Occidental est une question de décolonisation inscrite sur l’agenda de l’ONU depuis 1966, alors que le Maroc continue de dresser des obstacles devant l’application des résolutions de l’ONU, au mépris du droit international », a déploré l’ EJDH. (SPS)

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*