La Fédération mondiale de la jeunesse démocratique dénonce la nouvelle vague d'agression marocaine contre le peuple sahraoui

Budapest (Hongrie) .- La Fédération mondiale de la jeunesse démocratique (FMJD) a dénoncé vendredi la nouvelle vague d’agressions marocaines contre les civils sahraouis dans les villes occupées de Dahkla, Bojador et El Aaiun et qui a fait plusieurs blessés dont des activistes des droits humains.

La fédération constate que la répression marocaine à l’encontre des Sahraouis n’a pas pris fin depuis 2005, date du déclenchement de la résistance pacifique dans les territoires occupés du Sahara Occidental, selon un communiqué publié vendredi au siège de FMJD, dont une copie est parvenue à SPS.

FMJD « n’oubliera jamais les crimes commis contre le peuple sahraoui, depuis l’occupation illégale du Sahara Occidental par le Maroc, le 31octobre 1975 », a indique le communiqué, ajoutant que les forces marocaines « n’ont jamais hésité à faire usage des plus douloureuses méthodes de torture et de bombardements contre le peuple sahraoui ».

La FMJD a enfin appelé « tous les pays membres et organisations d’amitié à dénoncer les crimes commis contre le peuple sahraoui qui lutte pour l’instauration d’un Etat libre et indépendant au Sahara Occidental ». (SPS)

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*