Le parti marocain « Ennahdj Edimocrati » appelle à la libération des détenus politiques sahraouis

Casablanca (Maroc).- Le parti marocain « Ennahdj Edimocrati » a appelé le pouvoir en place dans son pays à libérer tous les détenus politiques sahraouis et à arrêter toutes les poursuites judiciaires « injustes » à leur encontre, indique un communiqué du parti .


Le secrétariat national du parti a appelé, selon le communiqué, à « la poursuite des négociations directes entre le Maroc et le front Polisario sur la base du principe de l’autodétermination et la recherche incessante d’une solution politique qui évite à la région les affres d’une guerre ».


Le secrétariat national du parti, a ajouté le communiqué, a relevé plusieurs questions politiques dont la dernière visite de l’envoyé onusien chargé du Sahara Occidental, M. Christopher Ross, dans la région dans la perspective d’élaborer un rapport au Conseil de sécurité au cours du mois en cours. Le parti a dénoncé « les campagnes de répression sauvage, les procès politiques et les manœuvres auxquels se heurtent les revendications légitimes des différentes couches sociales », passant en revue « l’escalade dangereuse de la répression sauvage et les manoeuvres dilatoires avec lesquelles le pouvoir répond à ces luttes légitimes ».

La même source a souligné « la poursuite des graves scandales liés à la corruption et au pillage des deniers publics qui sont la conséquence de la nature du pouvoir en place au Maroc notamment dans le cadre de la politique d’impunité dans les affaires de crimes politiques et économiques ». 

(SPS)  2 avr 2010

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*