WSRW demande à l'ONU de surveiller les droits humains et d'arrêter le pillage au Sahara Occidental

Bruxelles.- Western Sahara Resource Watch (WSRW) a demandé au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon de souligner notamment la nécessité d’adapter le mandat de la MINURSO pour qu’il inclut les droits de l’homme dans le rapport sur la situation au Sahara Occidental qu’il doit présenter durant le mois en cours au Conseil de Sécurité.

« Nous demandons que vous souligniez dans votre rapport, sur la situation au Sahara Occidental, la nécessité pour le mandat de la MINURSO à être adapté pour inclure la capacité de surveiller les droits humains, et d’en rendre compte directement au Conseil de Sécurité de l’ONU », écrit WSRW dans une lettre adressée à Ban Ki-Moon, à la veille de l’examen par le Conseil de sécurité du renouvellement du mandat de la MINURSO.

« Il a été largement démontré que la population civile du territoire non autonome du Sahara Occidental est l’objet de diverses atteintes aux droits humains, comme la détention arbitraire, les coups et les tortures.

L’ONU a une obligation d’accepter comme une mission sacrée de protéger les populations contre de tels abus en attendant l’organisation d’un référendum d’autodétermination équitable, en conformité avec les résolutions de l’Assemblée générale des Nations unies, le Conseil de sécurité et de l’Union africaine », a souligné la même source.

Elle rappelle que la MINURSO est la seule mission des Nations Unies mise en place depuis 1978 sans mandat de surveiller les droits de l’homme. « Il n’y a aucune raison qu’elle doit rester l’exception à la règle », soutient WSRW.

En deuxième lieu, l’ONG internationale, qui regroupe des organisations de 35 pays, demande « instamment » à Ban Ki-moon d’inscrire dans son rapport la nécessité de lutter contre l’exploitation continue et illégale du Maroc des ressources naturelles du Sahara Occidental.
« Un vol qui continue de miner la confiance entre les parties, et en tant que tel, un obstacle majeur à la résolution de ce différend de longue date », a-t-elle conclu. 

(SPS) 02/04/2010 

Be the first to comment

Leave a comment

Your email address will not be published.


*