Daesh désigne le successeur d’Abou Bakr al-Baghdadi

4

Ce jeudi, dans un communiqué, Daesh a confirmé la mort de son chef Abou Bakr al-Baghdadi. Le groupe jihadiste a également confirmé la mort, dans un autre raid, de son ancien porte-parole, Abou al-Hassan al-Mouhajir, bras droit d’Abou Bakr al-Baghdadi. Daesh a également désigné un successeur à son chef, du nom d’Abi Ibrahim Al-Hachimi Al-Qourachi.

C’est le président américain Donald Trump qui avait annoncé dimanche, depuis la Maison Blanche, la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, considéré comme responsable de multiples exactions et atrocités en Irak et en Syrie et d’attentats sanglants.

Mercredi, le Pentagone a diffusé plusieurs photos et extraits vidéos où l’on voit notamment une dizaine de soldats approcher, dans la nuit de samedi à dimanche, de l’enceinte du complexe où était caché le chef jihadiste dans le village de Baricha, dans le nord-ouest de la Syrie. Acculé par les forces américaines, le chef de Daesh s’est fait exploser avec sa « veste » chargée d’explosifs alors qu’il s’était réfugié dans un tunnel creusé pour sa protection. « Il est mort comme un chien », a assuré Donald Trump.

Dans son enregistrement audio d’une durée de sept minutes, l’organisation jihadiste a appelé jeudi à venger cette mort, en menaçant spécifiquement les Etats-Unis de représailles.

« Ne te réjouis pas Amérique (…) », est-il dit. « Il est venu celui qui te fera oublier les horreurs » d’Abou Bakr al-Baghdadi et « les coupes amères (…) dont le goût te paraîtra doux », a ajouté l’organisation en référence à son nouveau chef.

Tunisie14, 31 oct 2019

Tags : Daech, Etat Islamique, ISIS, Aboubakr Al Baghdadi, terrorisme,

Comments are closed.