Maroc : « Ils ont pissé sur mon visage et tout mon corps » (Nasser Zefzafi)

3

Le témoignage glaçant de Nasser Zefzafi dans un audio publié ce jeudi concernant son annonce avoir rompu le lien d’allégeance au trône: « Ils m’ont mis par terre, déshabillé, ils ont sorti… leurs pénis, se sont mis à me pisser dessus sur mon visage, et sur tout mon corps… ».

« …Quant à la rupture avec l’allégeance…Nous avons subi des plus sordides des traitements, la torture… imaginez avec moi, quand ils ont pris d’assaut notre domicile, et forcé la porte, ils m’ont roué de coups de pieds, tabassé, craché dessus. Ils m’ont mis par terre, déshabillé, ils ont sorti…leurs pénis, se sont mis à me pisser dessus, sur mon visage et sur tout mon corps et ils m’intimaient l’ordre de clamer : « Vive le roi, fils de pute ! ». Ils ont cessé de clamer « vive le roi, enfin le séditieux a chuté ». Tout cela au vu et su des responsables présents sur place. Ce sont des faits réels, documentés par leurs propres caméras. Le viol… ils m’ont menotté les mains derrière le dos, baissé le pantalon, et ils me sodomisaient avec un bâton. L’un d’entre eux a même sortir son pénis, et il est venu le frotter contre mon visage… Des choses que ne ne veux pas raconter. Pourquoi ? Pour ne pas traumatiser l’opinion publique… des raisons psychologiques m’ont poussé à parler de ces choses, si j’ai à parler de la torture, je n’en finira pas ! ».

Tags : Maroc, Rif, Hirak, répression, Nasser Zefzafi,

Comments are closed.