Côte d’Ivoire : Doit-on craindre des velléités d’une autre rebellion armée?

0 5

Depuis quelques heures, nous sommes informés de la radiation justifiée du Cdt Abdoulaye Fofana pour raison de desertion depuis le 20 Mai 2019.

Plusieurs analyses ont été faites de cette actualité, surtout pour expliquer la légalité et la justesse de la procédure ayant permis d’en arriver là! Il est clair que cet homme est en tort et est manipulé par Soro qui nonobstant les règles de l’armée ivoirienne, encourage ce pauvre monsieur à le suivre dans la bêtise.

Pour ma part, c’est une actualité qui inspire aussi bien des inquiétudes. Alors je m’interroge : Y aurait – il une autre rébellion armée en gestation quelque part ? Et je m’en explique.

D’abord, ce dimanche 03 novembre, nous avons appris la radiation du Cdt Abdoulaye Fofana pour desertion d’un homme, un chef de famille lucide et en possession de toutes ses facultés qui préfère suivre Soro Guillaume au détriment de sa propre famille. Nous avons appris de la Galaxie soroiste même, qui ne s’economise pas en auto-satisfaction sur la rébellion de 2002, que le recrutement des hommes dans l’armée des Forces Nouvelles s’était fait, à partir de désertions encouragées au sein de l’armée régulière. Alors je m’interroge : quelle mission et quelles avantages Soro a t’il promis à ce monsieur pour qu’il accepte de prendre autant de risques. Pour l’instant, seul ce cas de désertion est rapporté, mais combien y’en a t’il d’autres pour la cause de Soro ? Quel est le nombre de démobilisés réactivés pour faire partie de la Galaxie soroiste ? Combien de nos forces de défense ce vendeur d’illusion a t’il déjà contacté, essayé de contacter, essayé de reconvertir à sa cause? Ces questions, je me les pose en boucle.

Ensuite, comme pour effacer toute trace des pays dans lesquels il s’est rendu, depuis plusieurs mois, Soro nous apprend à notre grand étonnement le 12 Octobre 2019 qu’il a perdu son passeport ordinaire pendant sa grande vadrouille internationale. On a vu ce monsieur faire des voltiges de pays en pays avec quelques apparitions sporadiques au Congo, au Maroc, en Russie, etc. D’autres pays dont nous tairons le nom ont été révélés par des personnes infiltrées dans la Galaxie soroiste. Par ce mensonge de perte de son Passeport, qui n’a étonnamment jamais été déclaré à la police, conformément aux procédures, le sieur Soro croit pouvoir empêcher les autorités et quiconque de savoir où exactement il s’est rendu depuis ces derniers mois? Au Soudan ? en Afghanistan ? en Biélorussie ? en Syrie ? Il est rapporté qu’il a rencontré du beau monde dont notamment de vieux amis de l’ère de sa rébellion armée. Alors nous ivoiriens sommes en droit de nous poser des questions; les bonnes questions qui feront que nous saurons anticiper pour protéger notre pays de l’appetit de quelques vautours bavants assoiffés de pouvoir.

Toujours dans une vision de chienlit propice à l’ancrage d’une autre rébellion, on peut comprendre que cet énergumène entreprenne d’opposer de façon durable les ivoiriens les uns aux les autres. Ne vous y méprenez guère, Soro est en plein dans sa stratégie pour ‘’BRÛLER LA CÔTE D’IVOIRE‘’ comme il le répète dans ses discours. Sa diabolisation récente des musulmans n’est donc pas anodine, lui qui identifie clairement les musulmans aux terroristes « Moi, je suis Chrétien, les terroristes, ce sont les musulmans »

Enfin dans ses machinations machiavéliques pour s’attirer quelques sympathies, l’homme se pose en victime de prétendues actions des gouvernants. Cet affabulateur racontait ainsi au monde il n’y a pas si longtemps, une sordide histoire de tentative d’arrestation à son hôtel le Samedi 12 Octobre 2019 fomentée par les autorités ivoiriennes. Il espère ainsi réussir à emmener quelques faibles d’esprit à s’apitoyer sur son cas. N’y a t’il pas en fait une volonté de donner un signal à certains démobilisés afin de les ‘’ inviter à partager sa peine dans une entreprise diabolique ? ‘’. N’est-ce pas pour susciter le doute chez certains anciens FAFN avec en message subliminal qu’ils devraient, eux même, se méfier d’être aussi des cibles à un moment ou un autre ?

Mais heureusement, le Président Ouattara, l’a déjà dit, il n’y aura rien et les élections se passeront bien et dans la paix. En outre la décadence de Soro dans tous les sens et dans tout ce qu’il fait, et qui ne souffre d’aucun doute, est rassurante. Ce serpent est un ver de terre qui s’ignore encore et qui joue en fait à se faire peur. S’il était aussi toxique qu’il croit l’être il n’aurait certainement pas été à deux doigt de se faire saisir les burnes au Burkina Faso et ses amis putschistes ne seraient pas en train de croupir en prison.

Tags : Côte d’Ivoire, Cdt Abdoulaye Fofana,

Leave A Reply

Your email address will not be published.