ONU : L’Algérie demande de mettre fin au blocus des États-Unis contre Cuba

0 6

L’Algérie, aux côtés de divers pays de la communauté internationale, a condamné aujourd’hui à l’Assemblée générale des Nations Unies le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis contre Cuba.

Intervenant dans ce scénario, où est présenté le projet de résolution exigeant de mettre fin à ce siège injuste, le représentant de l’Algérie à l’ONU, Sofiane Mimouni a déclaré que son pays demeurait préoccupé par les énormes difficultés économiques auxquelles l’État latino-américain était confronté du fait du blocus.

Mimouni, qui a déclaré que l’Algérie appuyait la déclaration faite au nom du Mouvement des pays non alignés, du Groupe des 77 plus la Chine et de l’Union africaine au titre de ce point de l’ordre du jour, a déclaré que les sanctions injustifiées privent le peuple cubain des ressources nécessaires à la vie.

Il a également insisté sur le fait que cet acte mis en œuvre par le gouvernement américain entrave le développement économique et entrave les efforts déployés par le pays des Caraïbes pour mettre en œuvre le programme de développement durable.

L’adoption annuelle consécutive, par une majorité écrasante des membres de l’Assemblée générale, de la résolution demandant la levée du blocus contre Cuba reflète la volonté ferme et inébranlable de la communauté internationale de mettre fin au blocus injuste présent depuis plus de six décennies, a estimé.

Bien que l’Assemblée générale des Nations Unies ait adopté chaque année depuis 1992 une résolution appelant à la fin du blocus, le Gouvernement des États-Unis continue de faire fi de la communauté internationale, tout en maintenant et en intensifiant sa politique hostile.

En fait, le président Donald Trump a récemment pris de nouvelles mesures coercitives unilatérales contre l’île, notamment en activant le titre III de la loi Helms-Burton, qui ouvre la possibilité de litiges à partir du territoire américain contre des entreprises qui font des affaires à Cuba.

Tags : Etats-Unis, Cuba, Algérie, blocus,

Leave A Reply

Your email address will not be published.