Alstom condamné à payer 19,3 millions de dollars pour un pot-de-vin pour le tramway en Tunisie

0

Une compagnie de chemin de fer condamnée lundi par un tribunal de Londres dans une enquête de l’Office de lutte contre la Fraude (SFO)

Trois cadres de l’unité énergie du cabinet emprisonnés l’année dernière

Alstom Network UK Ltd. a été condamnée à une amende de 15 millions de livres sterling (19,3 millions de dollars) après avoir été accusée d’avoir utilisé un pot-de-vin pour tenter de remporter un contrat de tramway et de signalisation en Tunisie.

La filiale britannique de la compagnie de chemin de fer française a été condamnée lundi par un juge londonien après avoir été reconnue coupable de complot en vue de la corruption l’an dernier. La condamnation a été prononcée suite à un versement de 2,4 millions d’euros (2,6 millions) à une société écran canadienne, qui s’est avéré être un prétexte pour une entreprise contrôlée par le beau-frère du président déchu du pays, Zine El Abidine Ben Ali.

La condamnation met fin aux 10 années d’enquête de l’Office de lutte contre la Fraude sur l’unité britannique du groupe Alstom. L’année dernière, trois responsables de l’unité d’énergie ont été emprisonnés pour avoir passé 240 millions de dollars dans des centrales électriques lituaniennes. Le directeur du SFO, Lisa Osofsky, a alors déclaré que le groupe avait une culture de corruption généralisée. General Electric Co. a acheté l’unité en 2015.

Les tentatives du SFO de poursuivre la filiale ferroviaire britannique Alstom ont eu moins de succès. Seule la cause tunisienne a abouti à une condamnation, la société et ses dirigeants ayant été acquittés de toutes les accusations de corruption liées aux autres contrats remportés en Hongrie, en Pologne et en Inde.

La société a également été condamnée à payer 1,4 million de livres sterling en frais juridiques. Les deux paiements doivent être faits dans les 28 jours.

Alstom a souligné que l’amende était liée à des faits qui ont eu lieu il y a 15 ans.

« Comme l’a clairement reconnu » le juge, « au cours des 10 dernières années, le groupe Alstom a connu d’importants changements », a déclaré la société dans un communiqué. « Alstom s’est engagé à être une entreprise leader en matière d’éthique et de conformité, non seulement en France mais également à l’international. »

Tags : Tunisie, Royaume Uni, corruption, fraude, Alstom,

Leave A Reply

Your email address will not be published.