Maroc : Malversations au niveau des notaires

0

Omar Benjelloun

La profession de notaire est la profession libérale la mieux rémunérée du Maroc. De plus, cette profession bénéficie du soutien de l’État en ce que le notaire est quasiment un officier ministériel.

Les notaires marocains sont, en général relativement honnêtes mais le problème est que certaines brebis galeuses ont très largement profité de cette caution étatique étant donné qu’ils manipulaient de très grosses somme d’argent et qu’ils étaient libres d’en disposer à leur guise pendant un temps indéterminé.

L’absence de contrôle a alors fait qu’un très grand nombre d’entre eux se sont lancé dans de nombreuses spéculations immobilière ou autres
Certains ont bien réussi leur placements et se sont constitués des fortunes considérables mais d’autres ont lamentablement raté le coche et se sont ruinés en entraînant leurs clients dans leur chute

Mais dans un cas comme dans l’autre ce sont toujours les clients qui font les frais de ces malversations un peu partout au Maroc certaines affaires de ce type ont donné lieu à des poursuites pénales et civiles mais sans qu’aucune publicité n’y ait été donnée.

Ce genre d’affaires doit donner lieu à la plus large publicité et ce notamment au travers des réseaux sociaux.

En effet cette profession ne vaut que par la confiance que les gens leur accordent.

Or si cette confiance disparaît il n’y a pas lieu de maintenir ces gens-là en place ou alors il faut promulguer certaines lois beaucoup plus restrictives de manière a assurer la sécurité de l’usager.

En vue de freiner ces malversations la loi leur a imposé de bloquer les sommes qu’ils reçoivent de leurs clients a la Caisse de dépôts et de Consignations. L’utilisation des fonds ainsi déposés est très soigneusement contrôlée pour éviter les spéculations.

De ce fait les notaires peu scrupuleux ont dû trouver d’autres stratagèmes pour arriver à leurs fins.

Tags : Maroc, notaires, malversations, fraudes,

Leave A Reply

Your email address will not be published.