Certains des migrants tués au naufrage de la Tunisie n’ont pas de cimetière pour les enterrer

0

Certains des 82 migrants décédés le week-end dernier au large des côtes tunisiennes ne possèdent actuellement pas de cimetière qui les enterre pour des problèmes de bureaucratie ou tout simplement parce que certaines des municipalités désignées ne disposent pas de cimetières pour les musulmans.

Depuis le naufrage du 3 juillet sur la côte de Zarzis, seuls les corps de 34 des 82 morts ont été enterrés une fois les tests ADN et les autopsies terminés, principalement dans la province de Gabès, dans le sud-est du pays. .

Related Posts
1 of 39

« Nous n’avons pu enterrer que 34 personnes à Gabès, mais d’autres municipalités ont refusé de nous permettre de les enterrer dans leurs cimetières », a déploré le directeur du Croissant-Rouge tunisien, Mongi Slim, de la province de Médenine.

Les 48 corps restants seront renvoyés à Zarzis si les permis ne sont pas obtenus ou si aucun cimetière ne propose de loger les corps.

Tags : Tunisie, migrations, immigration, clandestins, subsahariens,

Leave A Reply

Your email address will not be published.