Espagne : Une femme marocaine abandonne ses enfants pour les faire passer pour des mineurs

0

La femme a déclaré à la police qu’elle n’avait ni les moyens ni les moyens financiers et qu’elle ne s’occuperait pas des enfants

La police de Mélille a arrêté une femme d’origine marocaine âgée de 39 ans pour le délit présumé de “manquement aux obligations familiales” après avoir abandonné ses deux enfants âgés de 10 et 6 ans à proximité du quartier général de la police locale. Les enfants ont été placés dans un centre d’accueil en tant que mineurs étrangers non accompagnés (MENA).

Selon un porte-parole de la police locale, les faits se sont produits le 2 août, lorsque des agents du Groupe des mineurs se sont rendus aux alentours du quartier général de la police locale et ont été informés du fait.

Le porte-parole a indiqué que les mineurs, âgés respectivement de dix et six ans, avaient été, dans un premier temps, abandonnés”, mis à la disposition de la ville autonome et accueillis dans le centre pour mineurs.

À la suite des démarches effectuées par les agents de police, ceux-ci ont pu localiser la mère, qui a été informée qu’elle avait commis un délit de manquement à ses obligations familiales. Cette femme a déclaré qu’elle n’avait pas les moyens financiers et qu’elle n’allait pas s’occuper des enfants. Les policiers ont donc procédé à son arrestation et à la lecture de ses droits, a précisé le porte-parole de la police.

Related Posts
1 of 31

La mère des enfants a été transférée dans les locaux de la Direction générale de la police, où elle a été placée en cellule en attendant d’être traduite en justice.

La police prévient que c’est devenu une pratique courante

Le porte-parole de la police locale “attire l’attention de manière alarmante sur le fait qu’au mois de juillet, à travers les démarches effectuées par les agents de police, les mineurs continuent d’accéder au territoire espagnol, accompagnés de leurs parents ou de leur famille et, dans la plupart des cas, provenant des villes limitrophes, notamment des résidents de la province de Nador (Maroc).

Le porte-parole de la police a averti que cette pratique, qui est devenue courante récemment par les parents”, entraîne un délit pénal d’abandon de mineur ainsi que le non-respect des obligations familiales, et qu’elle procédera à l’arrestation des auteurs, en l’occurrence les parents ou tuteurs.

Tags : Maroc, Espagne, Mélille, MENA, mineurs,

Leave A Reply

Your email address will not be published.