Le Maroc jette la Mauritanie dans les bras de l’Algérie

5

Les nouvelles ne sont guère reconfortantes pour le Maroc. Les autorités mauritaniennes cherchent à doper les relations commerciales avec l’Algérie.

Selon le site Essirage, le ministre de l’Equipement et des Transports, Mahamadou Ahmedou Amhemid, a reçu vendredi dans son bureau à Nouakchott l’ambassadeur algérien Noureddine Khendoudi. Au menu : les perspectives de financement du point de passage frontalier entre les deux pays dans le but de « renforcer les échanges commerciaux, la circulation des personnes et de renforcer la coopération en matière de sécurité ».

Selon la même source, le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, dans une lettre adressée le 31 octobre à son homologue algérien Abdelkader Ben Saleh, à l’occasion du 65e anniversaire de la révolution du 1er novembre, a exprimé son désir de renforcer la coopération entre les deux pays.

D’autre part, d’après un rapport récent de l’Office statistique mauritanien a montré que l’Algérie est le premier fournisseur commercial de la Mauritanie en Afrique au deuxième trimestre de 2019. La part de l’Afrique dans les échanges est évaluée à 9,2 % au deuxième trimestre 2019. Les échanges se font principalement avec l’Algérie (19,0 %), le Royaume du Maroc (16,2 %), la Côte d‘Ivoire (15,9%) et le Togo (10,8 %).

Selon Sahara Media, la Mauritanie a reçu des dizaines de tonnes d’oignons en provenance de l’Algérie. « Une caravane transportant des dizaines de tonnes d’oignons a quitté l’Algérie ce vendredi à destination de la Mauritanie dans le cadre de l’exportation de produits agricoles algériens vers les marchés mauritaniens », rapporte l’agence mauritanienne.

Sahara Media précise que « le départ de cette caravane a été donné depuis la gare routière de la wilaya algérienne de Teyarett, coïncidant ainsi avec la commémoration du 65ème anniversaire du début de la révolution algérienne ».

« Cette caravane est la deuxième, la première ayant quitté l’Algérie depuis déjà quelques jours avec un total de 45 tonnes d’oignons rouges », conclue-t-elle.

Tags : Mauritanie, Algérie, Maroc, économie, commerce, Maghreb,

Comments are closed.